• Vydia, la femme parfaite

    28 : Vydia, la femme parfaite

    Vydia, la femme parfaite

    Je séjourne à Manali, au sein d'une famille Indienne. Je dors très mal depuis mon arrivée dans ce pays. Trop d'énergie dans les jambes....j'apprendrai plus tard que l'Himalaya est hautement magnétique !

    Je demande à Vydia, la propriétaire, si elle dispose d'un remède local.  Une boisson, une plante qui aideraient à mieux dormir ? Elle m'offre un verre d'alcool fait maison. Je n'aime pas l'alcool....mais c'est avec plaisir que j'ingère cette mixture offerte avec le cœur.

    Puis on discute toutes les deux. Joshi, son mari, n'est pas là. Il est policier et a repris du service, loin d'ici.

    Elle m'apprend qu'elle avait trois enfants et que son autre fille est décédée à l'adolescence. Vydia ne dormait plus, ne mangeait plus car la douleur était intolérable. Il parait que j'occupe la chambre de cette jeune fille.

    J'ai de très bons rapports avec son fils de vingt ans,  Dickshant. Je n'ai pas rencontré d'éveillés, en Inde. J'y ai trouvé un grand respect de la religion, beaucoup de superstitions, mais pas cette nouvelle  conscience qui se répand en Occident. Je ne pose là qu'un ressenti qui m'est propre.  Je ne connais que l'Inde du nord, et mon expérience est extrêmement limitée. Dickshant est le seul Indien qui a su remettre en cause sa religion devant moi. J'ai perçu « l'indigo » en lui. Nous avons beaucoup échangé et j'ai pratiqué sur lui quelques séances vibratoires.

    Lorsque Vydia m'a demandé une séance, j'ai compris pourquoi je ne l'avais pas fait jusqu'ici. Elle est parfaite ! Elle a transcendé la perte de son enfant. Elle n'est que joie et amour. Elle représente l'équilibre entre le ciel et la terre. Elle possède une énergie vitale comme j'ai rarement vu.

    Je paraissais un peu "magique", pour ne pas dire "sorcière", aux yeux de cette famille. Cette femme l'est tout autant, les questions en moins ! Elle est extraordinairement simple dans l'expression de la félicité. Elle offre l'amour aux siens et à toute la communauté. Vydia est aimée par les dieux, car oui, elle est un courant de vie pure. Elle change le monde. Et pourtant, qui la connaît ?

    Ce jour-là, elle avait décidé que je ferais du jardinage avec elle et Dickshant. Debout dès 5h30 ! Je n'ai pas sa vitalité, surtout en dormant si peu. J'ai élagué deux arbres... elle y est toujours !

    C'est une belle famille. L'autre jour, dans mon anglais approximatif, j'ai dit au fils qu'il avait « de la barbe sur les genoux ». Ils en rient encore !

    J’ai pris de belles photos du jardin de Vydia. Il n'y a pas beaucoup de jardins en Inde. Il a fallu que je trouve l'unique merveille de Manali !

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2012

    Livre complet disponible : ICI

     

    31 : Vydia, la femme parfaite

     

    31 : Vydia, la femme parfaite

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :