• Vider sa coupe

    Vider sa coupe

    Vider sa coupe

    Je ne pouvais pas ne pas évoquer cette parabole si connue. Je l'emploie assez souvent, car elle a un sens infini.

    "Un professeur universitaire rendit visite un jour au maître zen Nan-in afin d'en apprendre davantage sur le zen. Cependant, au lieu d'écouter le maitre, l'érudit ne cessait d'énoncer ses propres idées.Après l'avoir écouté durant un certain temps, Nan-in lui servit le thé.  Il remplit complétement la tasse de son visiteur, puis il continua à verser le liquide. Le thé déborda de la tasse, remplit la soucoupe et se rependit sur le pantalon de l'homme ainsi que sur le plancher :

    - Ne voyez-vous pas que la tasse est pleine ? Explosa l'homme.

    - Vous ne pouvez plus en rajouter !

    - C'est très juste. Répondit Nan-in.

    - Et comme pour cette tasse, vous êtes plein de vos propres idées et opinions. Comment puis-je vous enseigner le zen si vous ne videz pas d'abord votre tasse ?"

     

    5 : Vider sa coupe

     

      

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :