• Le bas-astral n'existe pas dans les dimensions supérieures                                        

    Le bas-astral n'existe pas dans les dimensions supérieures  

    Le bas astral est une strate énergétique appartenant à la troisième dimension. Autour de la terre, un champ magnétique permet à un autre monde parallèle d'interférer avec le vôtre. Lorsque vous décédez, vous pouvez hanter cet espace dont l'onde créatrice est celle de la dualité. Les Êtres qui y sont connectés, d'un côté du voile comme de l'autre, connaissent la peur, la colère et la douleur.

    Le bas-astral n'existe plus lorsque vous changez d'univers en vous. Les histoires qui vous sont alors racontées sur des entités malfaisantes vous semblent dépassées, hors-jeu.  Cependant, rien ne meurt jamais mais tout évolue : le bas-astral échappe à votre écran radar ici mais perdure là-bas. 

    Pour ceux dont la mission est d'aider les humains qui gravitent au sein du bas astral, vous devrez d'abord intégrer le nouveau monde et vibrer d'amour absolu. Vous ne serez plus attirés, malmenés par des entités noires mais vous irez vers elles en toute liberté si cela est l'expression de votre choix conscient. Vous n'abaisserez plus votre taux vibratoire en côtoyant cette sphère particulière qu'est le bas astral, vous visiterez simplement une dimension alignée sur une fréquence inférieure à la vôtre.

    Le bas-astral n'existe plus pour certains mais continue son mouvement éternel pour d'autres, tel est votre potentiel multidimensionnel. Si vous ressentez encore le bas astral comme un cauchemar qui vous hante, c'est que c'est vous qui y êtes connecté, pas "les autres" ou les "entités" :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2013

     

     

     


    votre commentaire
  • Vider sa coupe

    Vider sa coupe

    Je ne pouvais pas ne pas évoquer cette parabole si connue. Je l'emploie assez souvent, car elle a un sens infini.

    "Un professeur universitaire rendit visite un jour au maître zen Nan-in afin d'en apprendre davantage sur le zen. Cependant, au lieu d'écouter le maitre, l'érudit ne cessait d'énoncer ses propres idées.Après l'avoir écouté durant un certain temps, Nan-in lui servit le thé.  Il remplit complétement la tasse de son visiteur, puis il continua à verser le liquide. Le thé déborda de la tasse, remplit la soucoupe et se rependit sur le pantalon de l'homme ainsi que sur le plancher :

    - Ne voyez-vous pas que la tasse est pleine ? Explosa l'homme.

    - Vous ne pouvez plus en rajouter !

    - C'est très juste. Répondit Nan-in.

    - Et comme pour cette tasse, vous êtes plein de vos propres idées et opinions. Comment puis-je vous enseigner le zen si vous ne videz pas d'abord votre tasse ?"

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2013

     

    5 : Vider sa coupe

     

      

     


    votre commentaire
  • La Matrice

    La Matrice  

    Certaines inventions ont vu le jour au même moment sur différents continents, alors qu'il n'était pas possible à nos ancêtres de communiquer...nous observons avec stupéfaction un banc de poissons composé de milliers d'individus, se déplacer selon un même mouvement...

    Comment est-ce possible ? Ma réponse n'est pas scientifique, elle est connectée à l'intelligence du TOUT. Nous baignons dans un champ quantique d'information. Ce champ configure la Matrice.

    La Matrice est une émanation de fréquences que nous recevons et émettons. Les animaux y ont accès avec simplicité. En ce qui nous concerne, nous le faisions jusqu'ici de façon inconsciente. Nous ne savions pas traduire le savoir dans lequel nous sommes immergés. Mais cette communication vibratoire est une des nouvelles lois auxquelles nous allons devoir nous adapter. Lire la pensée de la matrice relève du même phénomène que lire la pensée d'un individu.

    Nous sommes au tout début de cet apprentissage. Nous devons lâcher prise sur ce que nous croyons faire. Nous ne faisons rien, car il n'y a rien à faire. Œuvrer est une illusion. De façon paradoxale, écrire ce blog me permet de me défaire de l'idée que j'ai à faire quelque chose. De plus en plus, je me connecte consciemment à la Matrice pour y puiser ou pour y déposer de l'information.

    Ce que je suis EST l'information, pas ce que j'écris. Nous n'avons rien à faire pour sauver le monde. Ceci est vérité puisque notre savoir est accessible à l'univers entier par l'intermédiaire de cette substance fondamentale qui nous enveloppe. La loi de l'UN n'est pas un vain mot.

    Durant les premières années, lorsque je me connectais à la Matrice, elle me faisait penser au film Matrix. Une multitude de vérités sont disséminées dans le cinéma, les médias, les publicités. Les concepteurs captent l'information qui foisonne autour d'eux et l'utilisent. Je baignais alors dans une nuit profonde, striée  de rayons verts. Depuis quelque mois, la couleur a changé. Le maillage matriciel est devenu bleu/violet.

    Quelle est l'information primordiale inscrite dans la Matrice en ce nouveau cycle ? C'est celle du changement, de l'éveil. Je me suis amusée à répertorier cette évidence qui prend corps, à travers trois jeunes chanteurs. Ils devinent. Ils savent Ils traduisent. Ils véhiculent.

    La chanson en elle-même traduit bien une réalité à laquelle nous sommes tous connectés. Le monde change et il recèle déjà en lui les pépites du renouveau. En économie, en écologie, en politique.... Beaucoup d'individus sont d'ores et déjà prêts à donner le meilleur d'eux-mêmes pour permettre la naissance du nouveau monde.

    Alors, sortir de la Matrice ou au contraire l'intégrer ? Nous SOMMES la Matrice. Vous pouvez donc changer ce que vous imprimez au sein de la Matrice mais pas la quitter. L'illusion de troisième dimension appartient à la Matrice, elle n'est pas sa source. Lorsque votre conscience s'éveille et que vous vous souvenez que vous êtes Dieu, vous changez tout simplement de programme, c'est-à-dire de dimension.

    Rien ne change, rien ne disparaît, ni le temps, ni les dimensions. C'est la perception que nous en avons qui nous permet d'évoluer vers de plus hautes fréquences. La Matrice contient le TOUT. Chaque entité y dessine sa réalité. Lorsque son expérimentation est terminée, elle ne change pas de Matrice, elle change le chemin qu'elle désire emprunter en son sein. La Matrice est la toile sur laquelle Dieu dessine ses réalités....et Dieu, c'est nous !

     

    Mesnet

    article paru en 2013

     

    Voici donc quelques paroles de chansons, ainsi qu'une vidéo dans laquelle un acteur connu a lui aussi enregistré le message diffusé par la Matrice : Jim Carrey est Dieu. Et vous ?

     

    Commençons par Kenny Arkana, la belle indigo.

    13 : La Matrice   

     

    Même Terre-mère est malade, mais Terre-mère résiste
    l'homme s'est construit son monde, apprenti créateur
    qui a tout déréglé, sanguinaire prédateur
     
     
    prend conscience mon frère, reste près de ton cœur
    méfie toi du système, assassin et menteur
    éloigne toi de la haine qui nous saute tous au bras,
    humanité humaine, seul l'Amour nous sauvera
    écoute le silence quand ton âme est en paix
    la lumière s'y trouve, la lumière est rentrée
    vérité en nous même, fruit de la création
    n'oublie pas ton histoire, n'oublie pas ta mission
    dernière génération à pouvoir tout changer
    la vie est avec nous n'ai pas peur du danger


    alors levons nos voix, pour ne plus oublier
    bout de poussière d'étoile, qu'attends-tu pour briller ?
    tous frères et sœurs, reformons la chaine
    car nous ne sommes qu'un divisé dans la chair
    retrouvons la joie, l'entraide qu'on s'élève
    une lueur suffit à faire fondre les ténèbres


    les étoiles se concertent pour nous ramener sur la voie,
    quadrillage ficelé, mais passe la lumière
    ai confiance en la vie, en la force de tes rêves
    tous un anges à l'épaule, présent si tu le cherches
    quand le cœur ne fait qu'un, avec l'esprit est le geste
    le grand jour se prépare, ne vois-tu pas les signes ?
    la mort n'existe pas, c'est juste la fin des cycles
    cette fin se dessine, l'humain se décime
    espoir indigo, les pléiades nous désignent
    lève ta tête et comprend, sa la force en ton être
    dépasse Babylone, élucide la mystère
    rien ne se tire au sort, que le ciel te bénisse
    enfant du quinto sol, comprends entre les lignes.

    comprend entre les lignes
    le soleil est en toi
    fait briller ta lumière intérieure
    pour éclairer le chaos de leur monde
    on est pas là par hasard
    les pléiades nous désignent
    lève ta tête, comprends entre les lignes
    écoute ton cœur
    car la vérité est nous
    car la solution est en nous
    parce que la vie est en nous
    parce que la vie est en nous

     

    Thierry Amiel et ses "pourquoi" à l'infini, qui trouvent réponse lors de l'éveil.

    13 : La Matrice

     

    Pourquoi on ne peut pas voyager à la vitesse de lumière
    Pourquoi Dieu ne vient pas nous dire que tout finira bien
    Pourquoi l'enfer pour tous et le paradis pour certains
    Pourquoi hier c'était hier et demain on n'en sait rien
    Pourquoi Sandrine fait 100 kg alors qu'elle le vaut bien
    Pourquoi les rêves des autres ont toujours l'air tellement plus forts
    Pourquoi je t'ai menti quand je t'ai dis que je t'aimais encore
    Pourquoi suis-je né
    Pourquoi je vis
     

    Emmanuel Moire, qui a perdu un être cher et dont la vibration évoque la transcendance.

     

    13 : La Matrice


    Je peux seulement te dire
    Qu'il m'a fallu la peur pour être rassuré
    Que j'ai connu la douleur avant d'être consolé
    Qu'il m'a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
    Que j'ai connu la rancœur bien avant d'être apaisé
    Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
    Ce que je sais par cœur beau Malheur

     

    Synchronicité, voici un texte qui évoque le fait que l'énergie EST communication :

    Source : L'énergie et nos champs énergétiques, la presse galactique

     

     Ce que je suis EST l'information, pas ce que j'écris.

    4 : La Matrice

     


    votre commentaire
  • JE SUIS DIEU

    JE SUIS DIEU  

    Je suis au soleil. Paix absolue. Et je perçois ce que je suis. Il n’y a jamais eu une entité qui serait Dieu. Je suis Dieu. Je suis une émanation de Dieu et en même temps, je suis Dieu. Il n’y a rien d’autre que moi. Je suis Dieu. L’interconnexion est Dieu.

    Dieu est un concept humain qu’il faut revisiter, car Dieu n’est ni plus, ni moins que l'espace-temps conscient. Dieu est l’univers conscient et créateur de sa forme. Dieu est une conscience qui s’expend.  Ma conscience étant connectée au TOUT, je redeviens ce que je n’ai jamais cessé d’être : Dieu. Je comprends tout cela l’espace d’un instant. Mais je vais bien au-delà de la compréhension. Comme cela m’est arrivé parfois, je deviens LA connaissance, le savoir. Je baigne dans un maelström d’informations.

    Soudain, j’ai le vertige. C’est presque terrifiant de savoir que je suis celle que j’attends, que oui, définitivement oui, je suis créatrice d’univers. Puis, le choc passé, la beauté de ce que je perçois annihile tous doutes, toutes peurs. En écrivant tout cela, ce que je viens de vivre m’échappe déjà. Les mots peinent à effleurer ce que je sais pourtant de toute éternité.

    Nous pourrions dire qu’il y a l’univers, point. Il n’y a que cela. Et l’univers est une entité consciente. L'univers est un être vivant ! L'univers est Dieu. Imaginons-le comme un grand TOUT, une bulle qui forme un seul élément. Mais cette unité va chercher à expérimenter. Et pour cela elle va se démultiplier, se scinder en de multiples fragments. Je suis un de ces fragments tout en étant l’unité, l’intégralité de l’univers créateur.

    J’ai pour la première fois prononcé le mot « Dieu » en décembre 2012. Même après toutes ces années d’éveil, j’imaginais encore qu’il y avait une instance qui créer, un être "autre que moi" que je devais essayer d'atteindre pour devenir un humain divin. J'espérais depuis des éons que ce Dieu tout-puissant puisse enfin me transformer en quelqu'un d'épanoui et de connecté.

    Mais il n’y a pas une entité qui serait Dieu. Il n’y a pas « un autre » qui serait Dieu. Nous sommes l’entité Dieu.

    Il n’y a que moi, je suis la source créatrice. Être un de ces éléments, et être la source créatrice dans son intégralité, c’est la même chose.

    Que cela soit les êtres que je perçois de l’autre côté du voile, que ce soit les humains, que ce soit n’importe quelle forme de vie, elle est une facette d’elle-même, c'est-à-dire une facette de l’unité.
    Il faut oublier tout ce que nous avons appris sur Dieu, tout ce que nous croyons savoir. Même le mot en tant que tel devient gênant pour appréhender l’immensité de cette vérité. Alors oublions jusqu’au mot lui-même, oublions tous les multiples concepts que comporte le mot Dieu. Si nous oublions jusqu’à ce concept et ce mot, tout devient plus facile à saisir, tout devient si simple !

    Je me pose donc là, dans l’instant présent, avec cette idée inouïe que je suis ce Dieu dont on parle tant. Je suis une forme du TOUT en évolution. A partir de maintenant, plus ma conscience va s’ouvrir à ce que je suis réellement, plus je vais puiser MA PRÉSENCE dans ma mémoire, et plus je vais devenir une facette du TOUT s'inscrivant dans la GRÂCE. Plus je vais m’abandonner à ce que je suis, plus ma création sera en accord avec de hautes vibrations. Je perçois de façon encore plus subtile ce que j’affirme depuis tant d’années : JE SUIS DIEU CRÉATEUR. J’avais compris, approché la vérité grâce au mental, mais durant quelques secondes d’éternité, je l’ai vécu. J’étais le TOUT.

    Je devrais être survoltée mais non, calme et évidence, c’est tout. Tout est bien fait, j’intègre cette réalité pas à pas, sinon, elle me désintégrerait.

     

    Mesnet,

    2013

     

     

     

        

     

     

     


    votre commentaire
  •  Dualité                                            

    Dualité  

    Je ne pouvais passer à côté de ce concept. Ce mot, "dualité" est employé dans de nombreux textes qui traitent de spiritualité. Il y a un an, un jeune homme m'a demandé ce que pouvait bien vouloir dire ce mot mystérieux. Je n'ai pas su lui répondre ! Comme si je savais parfaitement de quoi il s'agissait mais que je ne trouvais pas les mots pour l'exprimer. Quelque chose restait flou dans ma perception de ce qu'évoque l'état duel en nous. 

    Ce matin, je m'exprimais sur la souffrance de Siuru. Je disais qu'il était à la fois amour et haine. Cela m'a soudainement éclairé sur ce qu'est la dualité. Il s'agit tout simplement de la lutte entre l'ombre et la lumière. Il y a opposition et non pas unification. Ce combat ne permet pas de vivre l'UN.

    S'il n'y a pas éveil et donc conscience, la vérité affronte l'illusion. L'être est divisé. Il passe d'un état à un autre. Il est heureux, puis malheureux, indéfiniment. Il est tout simplement "schizophrène". Il est deux !

    L'humain en lui est en guerre contre le divin. Une guerre acharnée et violente. Il ne peut en être autrement lorsque deux personnalités vivent dans le même corps et qu'elles sont si dissemblables. Je n'évoque pas ici un concept mais bien une réalité.

    Voilà ce qu'est pour moi la dualité. Un duel entre moi et MOI. Entre ma personnalité humaine et mon Esprit. Ainsi, un être duel peut poser un acte et son contraire de façon quasi simultané. C'est un grand écart constant entre ce que l'on pense être et ce que l'on est réellement.

    L'être humain peut se prévaloir de sa grande gentillesse envers autrui et pourtant souhaiter l'extermination d'une partie de la population.Tout cela dans la même conversation ! "Je suis un type bien, généreux et serviable....mais que l'on jette dehors tous ces étrangers qui volent mon pain."

    La dualité persiste tant que l'être humain vit dans l'illusion de la troisième dimension. Lorsqu'il reprend conscience de sa multidimensionnalité, tous ces corps s'expriment d'une même voix.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Ce texte publié en 2012, utilise encore le terme d'illusion. Même si ce concept est erroné pour moi aujourd'hui, je laisse cet écrit en l'état :)

     

     

     

     


    votre commentaire