• Mes yeux

    Mes yeux
     

    Mes yeux

    J'aime regarder le soleil, et je ne me préoccupe ni du moment de la journée, ni de la saison, ni de la durée. La première année, les connexions se prolongeaient au-delà de deux heures. J'évite de le faire lorsque je pressens une explosion solaire. Durant les quelques jours qui suivent, il dégage une énergie de travail intense.

    Ce flux ne doit pas être véhiculée par les yeux mais par le système cellulaire. J'insiste bien sur le fait qu'il s'agit ici d'éléments qui me sont personnels. C'est ainsi que je ressens les choses, mais un autre les traduira d'une façon qui lui est propre.

    Durant des années, j'ai été extrêmement sensible à la luminosité. Mes amis m'ont vu chaussée de lunettes de soleil été comme hiver. La lumière m'était douloureuse, occasionnant de fortes migraines.

    Débutons par un bilan de santé :

    je bénéficie d'une bonne vue. Avant de regarder le soleil, je ne distinguais plus les tout petits caractères. C'est toujours le cas aujourd'hui. Le soleil n'a rien réparé, mais surtout, il n'a rien dégradé non plus !

    Je ne porte pas de lunettes de vue, je n'ai plus de douleurs ophtalmiques. La disparition de mes migraines est liée à la guérison de cet espace sensible qu'est le cerveau. L'ouverture définitive des centres d'énergie au niveau de la tête est également source d'apaisement physique.

    Je ne suis jamais allée consulter un médecin. Peut-être que des radios montreraient des déficiences, des brulures ? Allez donc savoir de quelles tares seraient victimes mes yeux en troisième dimension ! Dans ma réalité quotidienne, ils vont bien.

    Pourquoi regarder le soleil ?

    J'ai choisi un karma facilitant dans cette vie. Étant comme St Thomas, il me fallait une preuve pour croire à l'intangible. Le soleil me ramenait sur le chemin de l'éveil lors des moments de doute.

    Je ne me nourris pas de soleil. Il n'a jamais apaisé la faim en moi. Par contre, il a amplifié certaines aptitudes en modifiant le paramétrage initial du cerveau.

    Glande pinéale

    Glande pituitaire

    Si je ne suis plus malade depuis sept ans, c'est aussi en relation avec l'astre solaire.

    Lorsque je regarde le soleil durant quelques minutes, je perçois l'énergie des êtres qui m'entourent. L'être humain en couleur ? C'est tout simplement magique et splendide ! L'effet est encore plus intense si mon observation a lieu dans la pénombre. Je vois surtout les verts, les bleus violets et les rouges. Cela m'a valu quelques fous rires en découvrant des schtroumpfs bleus ! Une seule fois, le monde est devenu comme de l'or en fusion. Tout était imprégné de cette couleur : le soleil, le ciel, les arbres, les êtres....

    Mes yeux ont muté. Ils enregistrent déjà une autre réalité. Si je me concentre, je vois le champ magnétique blanc et lumineux qui entoure toute chose. Je ne suis qu'au début du processus et mes yeux n'ont pas fini de s'émerveiller de leurs nouvelles capacités.

    Je suis persuadée que tous les humains peuvent regarder le soleil. Seulement, tant que le mental est aux commandes, ceux qui s'y essaieront auront quelques soucis. La foi dans cette capacité doit être totalement pure, la vibration ne doit cacher aucune crainte.

    Comme je le dis dans l'article vous êtes votre propre thérapeute :

    "si cette vibration n'est pas pure, chevillée au plus profond de chaque cellule, c'est que vous doutez. Si vous doutez, vous construirez un corps à la mesure du doute, pas à la mesure de la foi."

    Jésus a marché sur les eaux. J'aborde le sujet dans cet article, je lévite. Il s'agit du même processus. Jésus avait transmuté le mental. Étant redevenu Dieu, il pouvait façonner la matière selon de nouvelles lois.

    Je rajoute que je ressens très fortement le lien entre l'œil droit et l'hémisphère gauche du cerveau. L'hémisphère droit étant connecté avec l'œil gauche. Il n'est donc pas étonnant que la réalité perçue par les yeux change, puisque l'hémisphère droit se réveille. Le cerveau est réellement une machine à fabriquer l'illusion ! Les yeux ne font que la projeter à l'extérieur de nous-même.

    Le cerveau va bientôt utiliser sa pleine puissance. Sa guérison promet à l'œil une autre vision du monde !

     

    Mesnet,

    2013

     

      


     

                                                   

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :