• Je ne vous dois rien, je vous aime

    Je ne vous dois rien, je vous aime
                                                    

    Je ne vous dois rien, je vous aime

    Le retournement de la conscience  correspond à l’inversion des pôles dont je parle ici. Le courant magnétique qui nous traverse est inversé ainsi que toutes les valeurs qui nous composent. Les évidences d’hier sont sans fondement aujourd’hui. Tout a été remanié et équilibré. Les hautes fréquences appuient cette renaissance et balaient les ondes négatives.

    Lorsque j’écris que nous devons nous libérer de nos besoins et ne plus subir ceux de notre famille, cela suscite en général la même interrogation : « Mais alors, ton fameux amour Divin, il ne donne rien aux autres? Il laisse le frère ou la sœur dans la douleur et la misère ?  Il te ferme aux autres ?».

    Je suis en état d’Amour perpétuel aujourd’hui, je suis donc le don personnifié. Seulement, je ne donne plus par obligation, je donne parce que J’AIME.

    N’obéissant plus aux codes de la troisième dimension, je me suis libéré de ce carcan étouffant. La fréquence n’est donc plus du tout la même. Je donne avec le cœur car j’ai le choix. Je ne réponds plus aux besoins des autres, j’aime les autres, comprenez-vous ? Ce choix vous permet de respecter votre intégrité et votre fréquence. Vous pouvez ne pas répondre aux exigences d’autrui, mais vous le faites quand même, car vous êtes devenu l’Amour. il coule en vous. Vous ne ressentez plus cette crispation qui vous étreignait lorsque vous aviez l'impression que l'on vous forçait la main. Plus de sacrifice mais empathie et compassion dans la lumière.  

    Je réponds systématiquement oui avec le cœur aux BESOINS de mes enfants ou de mes amis, excepté lorsqu’ils ne sont pas eux-même ancrés dans une demande aimante et bienveillante. Je m’octroie alors le DROIT de  dire non, et ce non est tout aussi fluide que le oui, car il est ciselé par l’Amour que JE me porte.

    Vous aimer vous permet d’équilibrer votre personnalité dans tous les domaines. Vous  vous défaites de tout cet imbroglio mental façonnant les protocoles humains. Vous n’avez plus peur de perdre les vôtres, car vous ne les possédez plus, vous les aimez.

    Cet amour est encore mal vécu par ceux qui vivent à mes côtés. L’amour Divin est tranchant, je l’ai déjà exprimé ici. Je suis donc un être tranchant et pas forcément apprécié au premier abord, car ma fréquence contient ce que je formule plus haut. Certains êtres vont au-delà de la douceur et la féminité qui me caractérisent. Ils « entendent » mon langage vibratoire et peuvent se sentir agressés par la violence de cet Amour du SOI : l'Amour vibratoire ne contient aucune émotion, aucun sentiment, aucune mièvrerie. 

    J’en ai fait l’expérience il y a peu lors d’une courte rencontre. Cette personne possédait une énergie du cœur angélique. Que d’amour ! Mais aussi que de peurs. Ce thérapeute énergétique n’a donc pas pu me capter, m’intégrer, m’accepter. J’ai littéralement disparu de son écran radar ! Il échangeait avec d’autres, mais moi, je n’existais plus et je le rendais nerveux.

    Se défaire de toutes projections mentales est difficile mais réalisable en ce cycle. N’imaginez pourtant pas que vous serez reconnu comme étant la lumière. Il s’agit de VOUS reconnaître. C’est le secret de l’éveil. Quand il est compris, vous saluez le Dieu en vous, ce qui n’est pas la même chose qu’être un Dieu salué par ses frères.

     

    Ajout mai 2016 : je le sais lorsqu'une personne projette ses besoins sur moi, qu'elle va se cristalliser sur la pensée que je ne lui rends pas ce qu'elle me donne, que je devrais agir d'une façon et pas d'une autre.....que je lui dois quelque chose. Aujourd'hui, en réponse à cette demande "du monde extérieur" ( ce dernier n'étant rien d'autre que l'extension de mon univers intérieur), je régule de suite ma création et je me centre sur l'amour que je me porte...et c'est tout :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2012

     

          
                                                       


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :