• 4 : L'UN absolu, L'UN incané, l'UN unifié

    L'UN absolu, L'UN incarné, L'UN ingéré

     

    L'UN absolu, l'UN incarné, l'UN unifié

    Lors de la première étape de mon éveil, je me suis souvenue que je suis un Esprit incarné. J'ai su me connecter aux habitants de Sirius. Mais il existe d'autres races. Se souvenir que nous ne sommes pas seuls au sein de l'illusion est le premier pas de la renaissance de l'Etre. Expérimenter la vie en lui donnant du sens est également une phase importante de l'ascension.

    La deuxième étape a été plus vibratoire. De nouveaux outils quantiques m'ont permis d'élargir mes sens. Cette énergie ressentie au niveau du corps physique m'a permis de modifier le programme implanté dans le cerveau. Mon mental limité est mort puis ressuscité en dehors de la dualité même si l'écho de cette dernière à persisté durant un certain laps de temps.

    Durant la troisième étape, il m'a fallu m'affirmer en tant qu'Esprit autonome et connecté au cosmos. Devenir Dieu créateur conscient est un entrainement de haute volée ! J'ai pris de la distance avec mon statut d'humaine pour mieux me structurer en tant qu'Esprit incarné.

    Ces trois étapes bien distinctes ont créé un nouvel être humain. Un être réalisé a pris son envol. J'étais apaisée et consciente de mon potentiel multidimensionnel. En ce début de cycle, je sais que beaucoup d'humains ont adopté cette nouvelle fréquence d'être. Ils perçoivent la vie sous un angle supérieur et Divin.

    Nous pourrions en rester là. Après tout, ce n'est déjà pas si mal d'être un humain pacifié. Mais intégrer l'UN ne peut se faire à moitié. L'UN est ou bien n'est pas.

    Mon introspection m'a mené à comprendre que je suis l'UN absolu tout autant que l'UN incarné. Mais comment unifier ces deux unités qui semblaient séparées ? L'illusion de la séparation disparaît, tout simplement. Je me suis retournée sur moi-même et je me suis vue telle que je suis. Je suis l'UN.

    C'est une réalité étrangement simple et douce dont le miracle coule dans mes veines. Je suis l'UN qui s'incarne, il n'y a pas deux êtres qui s'observent. Cette vérité toute simple devient évidence. Lorsque nous avons étudié ce problème sous tous les angles, l'UN advient enfin. L'UN ne sait pas ce qu'il est. Il EST toutes choses, sans question et sans projection. Il habite et structure chaque cellule de l'univers.

    Toutes les créatures de l'univers existent, toutes les illusions sont vraies. Puis nous allons au-delà de notre apparence pour nous apercevoir que nous sommes ce que nous cherchons. Nous sommes cette petite chose discrète et entière qui nous habite.

    L'UN s'incarne dans chaque corps, quelle que soit sa fréquence dimensionnelle. L'UN n'a aucune limite.

    Parfois il s'incarne dans un corps dont l'ego lui permet de se vivre séparé de la Source. L'UN absolu observe alors l'UN incarné. Durant des éons l'UN incarné se demande comment s'unifier à son créateur. L'illusion devient la norme et la souffrance, le moteur de l'ascension. Puis cette interrogation mystique disparaît. L'UN s'intègre lui-même. 

    Se vivre comme étant l'UN sous la forme que nous incarnons ici et maintenant et le dernier challenge de l'être humain. Je suis ce que je suis et donc, je suis l'UN. Ce corps que j'habite et qui se reflète dans le miroir est l'expression de l'UN. Il n'y a rien d'autre que ce que je suis aujourd'hui. Demain, je serais autre chose, telle est la loi de l'évolution.

     

    Mesnet

     

     4 : L'UN absolu, l'UN incarné, L'UN unifié

    Source photo : Déviantart


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :